à propos

Un campus rural
c’est quoi ?

Territoires Communs est un projet d’expérimentation de campus rural dans les Landes à quelques kilomètres de l’océan. Ouvert prioritairement aux jeunes de 18 à 35 ans éloignés des études et de l’emploi, ce campus permet le repérage, la remobilisation (Bivouac), l'accompagnement vers l’emploi et la formation (Numérique et Territoire) à travers l’acquisition de compétences clés (la coopération, la communication, l'esprit critique...), la découverte du monde du travail et le renforcement des compétences psycho-sociales.

Territoires Communs s’appuie sur un consortium d’acteurs et sur l’activité de trois tiers-lieux (un Espace de Vie Sociale, une espace de travail partagé et un fablab) pour permettre aux étudiants de créer une activité sur le territoire, trouver un emploi ou prolonger leurs études.
In fine, le but de ce projet est de contribuer à la revitalisation de nos espaces ruraux en aidant les jeunes à rester sur leur territoire, voire d’en attirer davantage dans un contexte de crise économique et sociale aggravée par la crise sanitaire du Covid-19.

Notre parti-pris

Comment ces jeunes que nous avons parfois du mal à mobiliser voient-ils la société ? Se sentent-ils seulement partie prenante d’un tout qui ferait d’eux des citoyens ? Ont-ils envie de faire partie d’un collectif ? Ont-ils envie de participer à l’élaboration d’un projet commun ? Et si oui, lequel ? Y a-t-il aujourd’hui des tiers de référence capables de leur proposer une destination collective appelant des lendemains qui chantent ? Pour quelles raisons un jeune en dehors des études, sans emploi ni diplôme, se lèverait-t-il le matin ? Se sent- il attendu quelque part ?


Quelques expériences élaborées à l’échelle de notre village, soutenues par des collectifs, portées par des professionnels d’horizons divers et variés, nous ont encouragé à créer ce campus.

Territoires Communs doit permettre aux apprenants de s’autonomiser et de prendre de l’assurance dans leurs choix, d’avoir confiance dans leurs compétences pour reprendre pied dans une société marquée par le développement rapide des nouvelles technologies, le chômage de masse, l’instabilité géopolitique, la légitimité affaiblie des corps intermédiaires et les défis écologiques.

Par cette proposition, nous voulons aussi développer une nouvelle façon de faire de l’accompagnement des plus plus jeunes.

Ils parlent de nous !